Incubateur « TECHNOBRIDGE »

Incubateur « TECHNOBRIDGE »

Appel_a_projet_ORAN
FICHE_DE_PROJET_INCUBATEUR


L’Agence Nationale de Promotion et de Développement des Parcs Technologiques (ANPT) organise conjointement avec l’institut National des Télécommunications et des Technologies de l’Information et de la Communication d’Oran (INTTIC), le lundi 25 Février 2013, une journée d’information sur l’incubateur «  Technobridge  », créé au sein de cet Institut.

Cette journée aura pour objectif de sensibiliser les étudiants, les enseignants, les chercheurs et les futurs entrepreneurs, auxquels l’incubateur s’adresse. L’objectif étant d’impulser, de faire naitre et de promouvoir en eux l’esprit d’entreprendre et d’innover. L’opportunité est justement là pour expliquer que l’incubateur est à même de créer l’environnement idéal et d’ouvrir pleinement le chemin pour les conduire à réaliser leur rêve.

Afin d’impulser une dynamique nationale en matière d’entrepreneuriat, l’ANPT, sous l’égide du MPTTN, ambitionne de créer un nombre important d’incubateurs sur le territoire national. A l’instar de l’incubateur Cyberparc de Sidi Abdallah (Alger), ces structures sont considérées, à juste titre, comme des acteurs de l’innovation et comme plaque tournante de l’Entrepreneuriat innovant.

L’ANPT multiplie les réflexions sur les voies, les moyens et les mesures concrètes à mettre en œuvre pour favoriser l’éclosion d’un environnement entrepreneurial innovant en phase avec les impératifs de la compétitivité et les besoins du marché.

Parmi les composantes essentielles de l’écosystème à mettre en place, figure en pôle position l’infrastructure technologique de type parc technologique, comprenant des incubateurs et des pépinières d’entreprises innovantes. L’implantation de ces dernières au sein des universités et des écoles de formation est à notre sens une option stratégique, compte tenu des enjeux qui sont liés à une forte implication de ces établissements en matière d’entrepreneuriat.

Dans ce contexte, l’idée de la création d’un incubateur à l’institut est née de la dynamique entrepreneuriale engagée par l’ANPT pour le développement des incubateurs en Algérie et la volonté de l’institut à s’ouvrir sur l’environnent socio économique.

Après le succès qu’a connu l’incubateur du Cyberparc de Sidi Abdallah, depuis son lancement en 2010 et l’incubateur de Ouargla, depuis son démarrage en mars 2012, l’incubateur de l’institut INTTIC va participer à la création du même écosystème d’innovation ainsi qu’à la même dynamique entrepreneuriale.

L’Incubateur de Sidi Abdallah, abrite actuellement 42 porteurs de projets de création d’entreprises innovantes dans le domaine des TIC et 15 start-up TIC existantes sur le marché. Il a permis en outre la création de 13 nouvelles startups. Quant à celui de Ouargla, il enregistre actuellement 16 porteurs de projets.

L’incubateur de l’institut INTTIC aura pour vocation de favoriser la création d’entreprises technologiques et innovantes dans le domaine des TIC dans toute la région. Cette mission a pour but de répondre à un double objectif de dynamisation de :

  • La valorisation des technologies et innovations qui sont développées au sein de l’institut
  • L’activité économique régionale et la création d’emplois.

Cet incubateur va jouer un rôle central dans le renforcement des activités industrielles en prédominance dans cette région, à travers notamment l’amélioration de la productivité et le rehaussement de la compétitivité du secteur industriel par l’appropriation de l’usage des TIC.

Aujourd’hui, l’entrepreneur incarne la promesse qui se trouve au cœur du développement économique et social de notre pays, plaçant de ce fait la réussite à portée de main pour peu qu’on ait une bonne idée et que l’on s’attache à la concrétiser.

C’est à travers l’incubateur que sera posée la pierre angulaire autour de laquelle les jeunes talents édifieront leur avenir. Sans doute, dans un tel espace les jeunes talents feront le meilleur usage de leur énergie, de leur savoir et de leur esprit créatif.

Enfin, méditons sur la citation : «  La meilleure façon de prédire l’avenir c’est de le créer  ».